OK… la récupération partisane et les raccourcis intellectuels sur le drame de Lac-Mégantic, est-ce qu’on peut terminer ça?

Si on réduit ça à la plus simple constante: tout accident qui n’est pas de provenance naturelle ou animale *EST* causée par l’homme.

Maintenant, tricoter des responsabilités/accusations en slalom dans un fatalisme démagogique sur les habitudes de consommation de tel ou tel groupe d’individus m’horripile. C’est se bâtir du capital sur le dos d’une tragédie, alors que les esprits sont à vif.

Mener ce débat si tôt après (pendant!) la tragédie me semble un manque de respect total.

Je ne tomberai pas dans le panneau de ceux que je dénonce, mais des tas d’exemples et de contre-argumentation me viennent en tête pour contrer la mauvaise foi ambiante. Je me retiendrai cependant.

Concentrons-nous sur l’aspect humain dans ce drame -qui demeure un accident- et mettons donc en sourdine nos labyrinthes boiteux de cause à effet SVP.

Ou attendons au moins quelques semaines.

D’accord?